Non classé

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’ÉQUIPE RÉGIONALE DE CAMPAGNE DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES 2021

Après avoir initié un Appel avec de nombreuses personnalités humanistes et écologistes , les Insoumis-es d’Auvergne Rhône-Alpes ont mandaté leur équipe régionale de campagne pour engager des discussions avec l’ensemble des forces écologistes dont EELV, Génération.s, le Parti Communiste Français, la Gauche Républicaine et socialiste, etc…

Plusieurs rencontres se sont tenues en visioconférence et la France insoumise se félicite qu’après plusieurs échanges avec le Parti Communiste, les perspectives de pouvoir se fédérer soient grandes tout comme avec la Gauche Républicaine et Socialiste.

La rencontre attendue avec le pôle écologiste a eu lieu plus récemment en fin de semaine dernière.
La délégation insoumise conduite par Jimmy Levacher, Anaïs Belouassa et Gabriel Amard a pu constater là encore qu’aucune raison de fond ne devrait faire obstacle à une convergence de toutes ces forces sur le programme et sur la méthode d’animation d’une majorité régionale :

– Bifurcations écologiques pour faire face au dérèglement climatique là où la droite et Laurent Wauquiez saccagent la biodiversité et le cycle de l’eau.
– Bouclier social et sanitaire quand le gouvernement Macron improvise en matière sanitaire et amplifie la pauvreté de masse.
– Outils de délibérations et d’implication des usagers et citoyen-nes dans la définition des priorités régionales au moment même où il y a urgence à définir des règles de conditionnalités dans les aides publiques aux entreprises plutôt que de les laisser délocaliser sans rien dire ou qu’il y a urgence à stopper les menaces de délégation au privé des TER tant cela va détruire des emplois et coûter cher à l’usager.

Pourtant à l’heure même où le Parti Communiste, la France Insoumise, la GRS et même Génération.s plaident pour un travail commun sur le programme en vue du premier tour de ces élections, les autres forces écologistes plaident pour un autre calendrier qui renverrait toutes perspectives pour l’avenir à la mi- janvier 2021.

Nous le regrettons mais le respectons tout en nous félicitant que le travail sur le programme se poursuive avec d’autres et notamment le PCF. Il en va de notre responsabilité collective.

Les Insoumis.es tiennent à rappeler leur disponibilité à voir se fédérer tous les humanistes et écologistes autour d’un programme pour faire face aux urgences écologiques, sociales et démocratiques de notre région.

Nous tendons la main parce que ce qui compte avant même les candidatures c’est le programme.

Pour l’équipe régionale de campagne

Jimmy Levacher
Marianne Maximi
Gabriel Amard
Anaïs Belouassa